Plan du site | Contacts |
Le site emploi des directeurs et cadres du secteur social et médico social
Directions.fr
  • APPRENTIS D'AUTEUIL
  • PERCE NEIGE
  • Le Département du Pas de Calais
  • ADAPEI 07
  • Association REALISE
esp
Accueil - Fiches métiers - La lingère participe au bien-être et à l'hygiène de chacun

La lingère participe au bien-être et à l'hygiène de chacun

Ic_print Ic_mail Ic_pdf
Fiche métier
18/04/2018 - Présente dans les structures qui internalisent ce service, la lingère assure l’entretien du linge. Outre le lavage, elle s’occupe de certaines réparations, ou réalise des travaux de couture.

Quel que soit le lieu où elle travaille, la lingère est chargée de l’entretien du linge des usagers (lavage, séchage et repassage) et, éventuellement, des uniformes du personnel (blouses, bleus de travail, tabliers et coiffes, etc.). Elle peut aussi assurer des travaux de couture, notamment repriser le linge des résidents et les tenues des professionnels. Elle travaille seule ou en équipe, dans des conditions parfois difficiles (poids du linge à manipuler, chaleur, bruit des machines, etc.). De plus, en contact direct et permanent avec les effets, draps ou blouses – principaux vecteurs d’infection, notamment dans les structures médicalisées –, elle garantit que le circuit du linge est bien respecté pour prévenir les transmissions de germes.

Lieux d’exercice

Les lingères exercent dans les établissements sanitaires et médico-sociaux (hôpitaux, établissements d’hébergement pour personnes âgées, foyers d’accueil médicalisé, foyers de vie, etc.). Si ce métier tend à se raréfier dans les petites et moyennes structures, dont un certain nombre externalise le service, il se développe dans les lingeries et blanchisseries interétablissements.

Rémunération et conditions de travail*

La convention collective de 1966 reconnaît plusieurs niveaux de qualification : lingère ravaudeuse repasseuse, lingère confectionneuse qualifiée et maîtresse lingère. Selon le titre, les salaires s’échelonnent de 1 513  euros en début de carrière pour une lingère ravaudeuse repasseuse à 2162 euros brut en fin de carrière pour maîtresse lingère, hors sujétions d’internat. Dans la fonction publique hospitalière comme dans la territoriale, les rémunérations commencent à 1 537 euros et atteignent 1 949 euros en fin de carrière.

Diplôme et formation

La lingère peut exercer sans diplôme. Il revient alors à l’établissement de la former. Toutefois, certains diplômes peuvent faciliter l’accès à la fonction. C’est le cas des CAP « Métiers de la blanchisserie ». Une dizaine d’établissements en France proposent ce titre de niveau V. D’une durée de deux ans, la formation est accessible dès la classe de 3e. Elle comprend un approfondissement de l’enseignement général (français, mathématiques, sciences physiques et chimiques, éducation physique et sportive, langue vivante, etc.) ainsi qu’une heure par semaine sur la prévention santé environnement. Elle est complétée par l’acquisition des techniques d’entretien et de préparation du linge et d’une période de formation en milieu professionnel de 16 semaines, découpée en deux fois. Diplôme de niveau bac, le brevet de technicien « Maintenance des articles textiles » peut être requis pour exercer la fonction de responsable du service lingerie.

Validation des acquis de l’expérience : non

*Chiffres au 1er janvier 2018

En savoir plus
Répertoire des métiers de la fonction publique hospitalière : www.metiers-fonctionpubliquehospitaliere.sante.gouv.fr
esp
Trouver un emploi
esp