Plan du site | Contacts |
Le site emploi des directeurs et cadres du secteur social et médico social
Directions.fr
  • APPRENTIS D'AUTEUIL
  • PERCE NEIGE
  • Le Département du Pas de Calais
  • ADAPEI 07
  • Association REALISE
esp
Accueil - Fiches métiers - Gestionnaire de parcours, métier de la coordination

Gestionnaire de parcours, métier de la coordination

Ic_print Ic_mail Ic_pdf
Gestionnaire de parcours

Éducateur spécialisé, infirmier, assistant de service social, psychologue… Les gestionnaires de parcours sont habituellement soignants ou travailleurs sociaux de formation. « Face à l’usure professionnelle, ce type de poste constitue une perspective intéressante d’évolution de carrière », constate Ghislaine Libéros. Pour se perfectionner, des formations spécifiques à la coordination de parcours existent. « Cette fonction sera de plus en plus exigeante, prédit Jean-René Loubat. Pour l’instant, la rémunération est généralement déterminée par le métier de base, avec parfois un complément. Ce qui pose la question de la reconnaissance, du statut des personnes concernées. »

Aurélia Descamps

[1] Auteur de « Coordonner parcours et plans personnalisés en action sociale et médico-sociale », Dunod, 2017.

À l’AFM-Téléthon, des référents Parcours depuis 1988
Depuis trente ans, des référents Parcours de santé (RPS) officient à l’AFM-Téléthon, même s’ils n’ont pas toujours été nommés ainsi. Au sein des services régionaux de l’association, ils accompagnent des enfants et des adultes atteints d’une maladie neuromusculaire : pour eux, ils font le lien avec les réseaux professionnels aussi bien sur le plan médical que social (accès au droit à la compensation, à l’école, au travail…). « Parfois, on répond juste à une question précise, d’autres fois, quand la situation est complexe, on reste à leur côté pendant longtemps. C’est très varié », témoigne Catherine Raveneau, RPS. Tous bénéficient de formations en interne, plusieurs semaines par an : sur la maladie elle-même, l’éducation thérapeutique… Ils appartiennent à la catégorie « agent de maîtrise » et sont payés 2300 euros brut par mois en début de carrière. « Pour les familles, ce n’est pas juste un intervenant de plus, mais un proche sur qui on peut compter, souligne Xavier Falaise, directeur inter-régional Sud des services régionaux. Le militantisme n’est jamais loin : les RPS se battent pour les malades et à leurs côtés. »
Page 2/2
esp
Trouver un emploi
esp