Plan du site | Contacts |
Le site emploi des directeurs et cadres du secteur social et médico social
Directions.fr
  • UNAPEI 60
  • ADAPEI 91
  • GEDHIF
  • AFAPEI
  • A.C.T.E. 13 Foyer de jeunes
esp
Accueil - Fiches métiers - Vers la reconnaissance du moniteur éducateur

Vers la reconnaissance du moniteur éducateur

Ic_print Ic_mail Ic_pdf
30/11/2008 - En 2007, le certificat d'aptitude aux fonctions de moniteur éducateur a fait peau neuve pour devenir un diplôme d'État. Conséquences pour la profession.

Petite révolution dans le monde des moniteurs éducateurs. Depuis le 1er septembre 2007, le diplôme d'État (DEME) remplace l'ancien certificat d'aptitude aux fonctions de moniteur éducateur (CAFME). Et ce, dans le cadre d'une harmonisation des diplômes. En même temps que la refonte de la formation d'éducateur spécialisé. Depuis cinq ans, la Direction générale de l'action sociale est tenue de mettre en conformité les diplômes avec le dispositif de validation des acquis de l'expérience (VAE). « Mais la logique du secteur n'était pas adaptée à celle de la VAE. Il a donc fallu repenser les formations », précise Olivier Cany, directeur de l'Association française des organismes de formation et de recherche en travail social (Aforts).

Alors que l'on assiste aujourd'hui au développement de la formation tout au long de la vie, « les diplômes devaient être cohérents avec ce mouvement. Le DEME n'est que la conséquence », ajoute Olivier Cany. Sur le fond, le métier en est-il changé?

Logique de compétences

Un référentiel définit le rôle du moniteur éducateur qui « participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation de la vie quotidienne de personnes en difficulté ou en situation de handicap, pour le développement de leurs capacités de socialisation, d'autonomie d'intégration et d'insertion en fonction de leur histoire et de leurs possibilités psychologiques, physiologiques, affectives cognitives, sociales et culturelles. »

Pour répondre à ces besoins, la formation est désormais structurée sur la base de compétences spécifiques. Et plus précisément, autour de quatre champs, eux-mêmes articulés en quatre pôles de formation: accompagnement social éducatif, participation à l'élaboration et à la formation du projet éducatif spécialisé, travail en équipe pluriprofessionnelle, implication dans des dynamiques institutionnelles. En tout, 950 heures d'enseignement théorique et 980 heures de formation pratique.

La réforme a pour objectif de clarifier le cursus, notamment au regard de celle d'éducateur spécialisée (ES), très proche (1). Et ainsi « cimenter l'identité du moniteur éducateur [ME] », précise Luis Morales, responsable du pôle médiation éducative à l'Institut régional de travail social de Montrouge et de Neuilly-sur-Marne.

Comme pour le CAFME, la formation se prépare en deux ans. La grande nouveauté réside dans la possibilité d'y accéder par la voie de la VAE... « peut-être au détriment de la formation initiale », ajoute Luis Morales. Les candidats doivent justifier d'une durée d'activité - salariée, non salariée ou bénévole en rapport avec le diplôme - cumulée d'au moins trois ans.

Page 1/2
esp
Trouver un emploi
esp